L'Art de Vivre

Vivre Juste sur une Terre aimée et respectée
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ANALYSE CHIMIQUE D'UNE TARTE AUX CERISES DE SUPERMARCHE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Boswelia

avatar

Nombre de messages : 103
Localisation : France
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: ANALYSE CHIMIQUE D'UNE TARTE AUX CERISES DE SUPERMARCHE   Lun 13 Nov à 0:25

affraid affraid affraid



"Analyse chimique d'une tarte aux cerises de supermarché". C'est le titre curieux d'un article effrayant publié par dans les bulletins du groupe "Choisir sa santé" d'Aix en Provence et du groupe "Santé de Colmar" sous la signature de l'ingénieur agronome Claude Bourguignon.
Agé de cinquante cinq ans, ce docteur ès sciences (biologie et biochimie) était chargé de recherche à l'institut national de la recherche agronomique. Il en a claqué la porte parce que l'inra refusait de publier les résultats d'une recherche effectuée avec sa femme Lydia sur l'activité biologique des sols qui établissait que les terres agricoles étaient en train de mourir de l'agriculture intensive. "Etant financée par les marchands d'engrais et de pesticides, raconte Claude Bourguignon, l'INRA n'avait pas envie que l'on mette en évidence les dégâts causés par ces produits. La chaire de microbiologie des sols a été supprimée de l'Ecole d'agronomie en 1986. Plus personne n'est formé dans cette discipline.


Voici la "recette" de la tarte aux cerises de supermarché, analysée par cet expert considéré comme l'un des meilleurs spécialistes français des questions agricoles

LA FARINE


affraid affraid affraid

- les grains de blé ont été enrobés d'un fongicide avant semis. - Pendant sa culture, le blé a reçu de deux à six traitements de pesticides selon les années, un traitement aux hormones pour raccourcir les tiges afin d'éviter la verse et une dose importante d'engrais : 240 Kg d'azote, 100 kg de phosphore et 100 Kg de potassium à l'hectare.
- Dans le silo, après récolte, les grains sont fumigés au tétrachlorure de carbonne et au bisulfite de carbonne puis arrosé au chloropyriphosméthyl.
- Pour la mouture, la farine reçoit du chlorure de notrosytel, de l'acide ascorbique, de la farine de fève, du gluten et de l'amylase.
- La poudre levante est traitée au silicate de calcium et l'amidon est blanchi au permanganate de potassium.
- Les corps gras reçoivent un antioxydant comme l'hydroxytoluène de butyle et un émulsiant type lécithine.


HISTOIRE DE LA CREME


affraid affraid affraid

Les oeufs proviennent d'un élevage industriel où les poules sont nourries aux granulés contenant des antioxydants, des arômes, des émulsifiants comme l'alginate de calcium, des conservateurs comme l'acide formique, des colorants comme la capsanthine, des agents liants comme le lignosulfate et enfin des appétants pour qu'elles puissent avaler tout ça comme l'acide cholique et une enzyme pour retirer le sucre du blanc.


affraid affraid affraid

Le lait provient d'un élevage industriel où les vaches reçoivent une alimentation riche en produits chimiques : des antibiotiques comme le flavophospholipol (E212) ou le monensin-sodium (E714), des antioxydants comme l'ascorbate de sodium (E301) l'alpha-tocophénol de synthèse (E307)le buthyl-hydrox-toluène (E321) ou des émulsifiants comme l'alginate de propylène-glycol (E405) ou le polyèthylène glycol (E496), des conservateurs comme l'acide acétique, l'acide tartrique (E334), l'acide propionique (E280) et ses dérivés (E281 à 284), des composés azotés chimiques comme l'urée (E801) ou le diurédo-isobutane (E803), des agents liants comme le stéarate de sodium, des colorants comme le E131 ou 142 et enfin des appétants pour que les vaches puissent manger tout cela comme le glutamate de sodium.

affraid affraid affraid

les huiles ont été extraites par des solvants comme l'acétone puis raffinées par l'action de l'acide sulfurique, puis lavage à chaud, neutralisées à la lessive de soude, décolorée au bioxyde de chlore ou au bicarbonate de potassium et désodorisé à 160° avec du chlorure de zinc.
Enfin, elles ont été recolorées à la curcumine !

affraid affraid affraid

La crème une fois obtenue, elle reçoit des arômes et des stabilisants comme l'acide alganique (E400)
.


HISTOIRE DE CERISES OU LA CERISE SUR LE GATEAU !


affraid affraid affraid

Les cerises, ont reçu pendant la saison entre 10 et 40 traitements de pesticides selon les années. Les cerises sont décolorées à l'anhydride sulfureux et recolorées de façon uniforme à l'acide carminique ou à l'érythrosine.
Elles sont plongées dans la saumure contenant du sulfate d'aluminium et à la sortie elles reçoivent un conservateur comme le sorbate de potassium (E202). Elles sont enfin enduites d'un sucre qui provient de betteraves qui, comme le blé, ont reçu leur dose d'engrais et de pesticides.
Le sucre extrait par décantation à la chaux et à l'anhydride sulfureux puis décoloré au sulfoxylate de sodium, puis raffiné au norite et à l'alcool isopropylique. Il est enfin azuré au bleu anthraquinonique.


sur ce, bon appétit !!!


# source : libre journal n°389 du 19.10.2006
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean

avatar

Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 12/02/2006

MessageSujet: Plus faim!   Ven 17 Nov à 19:14

Hou, là, là! Je n'ai plus faim!
Cela m'a coupé l'appétit!
Moralité: Des tartes maison ... ou rien!
Après tout, peut-être vais-je faire comme Dominique:


http://artdevivre.over-blog.com/article-4523214.html

?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ANALYSE CHIMIQUE D'UNE TARTE AUX CERISES DE SUPERMARCHE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» Patrouille en forêt [PV Aubé + Tarte aux Pommes + Soleil Couchant]
» Le cake aux saint-Jacques et tomates cerises
» Le clafoutis aux cerises, rhubarbe et amande.
» Tarte de ménage au corin de prunes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Art de Vivre :: Luttes pour la Vérité-
Sauter vers: