L'Art de Vivre

Vivre Juste sur une Terre aimée et respectée
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La vérité scientifique – un nouveau DOGME.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Boswelia

avatar

Nombre de messages : 103
Localisation : France
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: La vérité scientifique – un nouveau DOGME.   Mar 13 Nov à 23:43

Paradoxalement, alors que la science-phare qu’est la biologie aujourd’hui voit ses bases théoriques littéralement exploser, ce qui devrait inciter à la prudence et à la modestie, rarement, voire jamais, le scientisme n’a eu autant d’adeptes dans les milieux politiques et administratifs. La vérité scientifique, qui avait été relativisée par la philosophie, se voit d’un coup promulguée au rang de Vérité tout court, proche d’un absolu dogmatique.

Dr Frédéric Jacquemart


-=-=-=-=-=-=-

Quand l’UE décide du menu des Européens.

Un échange de correspondance entre le GIET (Groupement International d’Etudes Transdisciplinaires) et la Commission Européenne a eu lieu à propos de l’instruction de la demande d’autorisation de trois colzas génétiquement modifiés pour la consommation humaine et animale. Quelques extraits de ces échanges illustreront ce qui précède et introduiront ce qui suit. En réponse à nos mises en garde sur les conséquences possibles d’une telle autorisation, Mme B., de la Commissions, nous répondait :

« Les décisions proposées par la Commission Européenne sur les OGM sont rédigées sur la base de faits scientifiques.

Si un effet indésirable potentiel est mis en évidence, la Commission prend toutes les mesures nécessaires afin de prévenir tout dommage sur l’environnement ou la santé humaine
».

On chercherait en vain l’ombre d’un doute, et la trace de la modestie et de la prudence évoquée ci-dessus.

Bien qu’étant évident, à la lecture de cette réponse, qu’il n’était pas question, pour la Commission, de considérer tout autre avis que le sien, le GIET écrivit néanmoins une nouvelle fois au président de la Commission une lettre dont voici les extraits :

« Les décisions ne sont pas prises sur la base de faits scientifiques, mais sur celle de leur interprétation.

S’il existait des faits scientifiques vrais en eux-mêmes, suffisants pour fonder une décision (ou une opinion), il n’y aurait qu’une seule position scientifique (en qui, d’évidence, n’est pas le cas) et il conviendrait alors de confier la décision politique que votre Commission s’apprête à prendre à un scientifique, n’importe lequel […] Mais il y a encore plus grave dans l’assertion de la Mme B, : non seulement elle octroie à la vérité scientifique un statut qu’elle n’a plus depuis longtemps, mais elle en fait la SEULE référence pertinente, rayant, d’un trait de plume méprisant…l’opinion de ceux-là même qui subiront les conséquences directes et indirectes de la décision de votre Commission, à savoir les citoyens européens, constamment et massivement hostiles à des produits artificiels qui ne leur inspirent aucune confiance.

Si la position de votre collaboratrice reflète bien celle de la Commission, alors, nous ne sommes plus en démocratie, mais en technocratie, et il faut l’afficher clairement.

Ainsi, devant la gravité de ce point, nous demandons à la Commission de se prononcer officiellement sur sa décision de ne pas prendre en compte l’opinion publique européenne
».

Vous pourrez lire la suite de cet article à l’adresse suivante :
http://giet-info.org.


Source : Journal de Franz Weber – n° 80 – Avril à juillet 2007

"""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""



Quelques passages extrais du très beau livre de Théodore Monod (scientifique) : Terre et Ciel.


" Plus le savoir progresse, plus il comprend pourquoi il ne peut aboutir " à dit lévi-Strass. On a effectivement l’impression qu’au fur et à mesure de l’avancée de la science, de nombreux problèmes surgissent.

Je compare la science à un ballon qui est en train de se gonfler. Plus il augment de volume, plus le nombre de ses points de contacts avec l’inconnu s’accroît. Et j’ajoute même, non pas seulement avec l’inconnu, mais parfois avec l’inconnaissable. Car il y a probablement des choses que nous ne saurons jamais. Il faudra se résoudre à ignorer. Seulement l’homme n’aime pas ignorer. Il préfère inventer des théories souvent discutables pour pallier ses ignorances. Il est très orgueilleux au fond.

Il serait souhaitable que les savants exercent leur conscience et leur sens moral, mais il faut hélas avouer que nous avons très peu d’exemples de cas de conscience de ce genre.

Mettre au service du malheur et au service de la mort des connaissances acquises au cours de formations scientifique est une aberration. Le plus inquiétant, c’est qu’on ne constate aucune révolte chez ces scientifiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La vérité scientifique – un nouveau DOGME.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Nouveau Mewtwo : La vérité !
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» nouveau supplement-non officiel?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Art de Vivre :: Luttes pour la Vérité-
Sauter vers: