L'Art de Vivre

Vivre Juste sur une Terre aimée et respectée
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Survivrez vous au traitement anti-chikungunya?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean

avatar

Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 12/02/2006

MessageSujet: Survivrez vous au traitement anti-chikungunya?   Ven 10 Mar à 19:41

Mars 2006

Chikungunya:


Un plan de démousti{fi}cation pour la France

Dans les jours qui viennent, le gouvernement devrait proposer prochainement un plan de démoustication en cas d'arrivée du virus du Chikungunya en métropole. En effet, le principal vecteur du virus, le moustique Aedes albopictus, est installé dans le Nord de l'Italie et entre Nice et Menton, dans le sud de la France.

Si pour le moment il n'y a pas de moustiques adultes, ils ne survivent pas au froid, leurs œufs ne vont pas tarder à éclore (à partir de mars/avril). Aussi, le ministre de la Santé a rappelé avoir "... d'ores et déjà saisi l'Institut de recherche et de développement ainsi que l'entente interdépartementale de démousti{fi}cation pour qu'ils puissent proposer très vite un plan d'action".

Dans le même temps, les établissements de santé, qui reçoivent des personnes atteintes du chikungunya, doivent le signaler à l'administration.

Sur la méthode de démousti{f}ication, l'on peut s'attendre à une approche moins "sauvage" qu'à la Réunion.

Les épandages et pulvérisations d'insecticides y ont été particulièrement lourds, causant des dommages à l'environnement mais aussi à la population avec de nombreuses intoxications.

Sur ce point, à noter que le ministre de l'outre-mer a demandé de "lever le système de pénalité pour les familles qui refusent la démoustication".

C'est vraiment trop gentil!

En métropole, la Camargue pourrait devenir le terrain de test, grandeur nature, d'une démousti{fi}cation métropolitaine. Sur place, l'ennemi à abattre est l'Aedes caspus, le moustique le plus "agressif" de la région.

Normalement non concernée par le chikungunya, la Camargue a néanmoins connu en septembre dernier, des pluies diluviennes après 9 mois de sécheresse, favorisant l'éclosion de millions de larves en moins de 5 jours.

Dans cette région, qui bénéficie du statut de zone naturelle protégée, [url]les insecticides chimiques devraient laisser leur place à un larvicide naturel comme le BTI ou le BIO MOS[/url]. Ces larvicides biologiques sont des spores bactériennes naturellement présentes dans les sols, qui ne présenteraient, pour l'être humain et la faune, aucun risque.

Selon le responsable de la conservation des milieux naturels du parc régional de Camargue, le conseil scientifique du Parc aurait donné son accord de principe sous condition d'un suivi précis, s'appuyant sur un état-zéro avant démousti{fi}cation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Survivrez vous au traitement anti-chikungunya?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avez-vous un remède anti-stress madame ? (PV Menthy)
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !
» COLLIER ANTI LECHAGE ... qu'en pensez-vous ?
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Art de Vivre :: Signes des temps :: Survie-
Sauter vers: